Damien Alary

Morale et politique

Poster un commentaire

« L’avare ne possède pas son bien, c’est son bien qui le possède. Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger… » Ces sentences venues tout droit des cours du primaire de nos aïeux nous reviennent à la mémoire à l’heure du grand retour de la morale laïque à l’école. A la rentrée 2015, donc, nos élèves devraient à nouveau se pencher sur ces maximes si éloquentes. Je partage l’ambition de Vincent Peillon qui au travers de l’enseignement laïque de la morale, entreprend de restaurer dans l’enceinte scolaire des valeurs dont on se gausse désormais au-dehors. Tout cela n’est pas une mince affaire. Je pense qu’au travers de l’enseignement laïque de la morale c’est bien une ambition de refondation de l’école de la République qui se profile. Le tout pour favoriser une culture de la responsabilité, de l’égalité, de la solidarité et du respect. Autant de valeurs auxquelles je tiens par-dessus-tout. Elles fondent mes engagements et mes choix. Le respect surtout, car derrière ce mot galvaudé s’inscrivent mon exigence et mon éthique d’homme politique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s