Damien Alary

Le défi

1 commentaire

Un sondage ne fait pas le printemps. Fut-il favorable à la gauche. Le premier, un an avant les municipales de Nîmes, reste comme tous les sondages, une photographie à un instant T. Cependant, j’ai pu tirer quelques enseignements à la vue de cette image politique fugace et bien incertaine. D’abord, le constat d’un réel mécontentement à l’égard du maire de Nîmes et de son action. Ensuite, la réelle empathie des Nîmois à mon égard. Je prends acte aussi du score sur mon seul nom. Jamais, depuis fort longtemps, un socialiste n’avait recueilli autant d’intentions favorables au premier tour. Enfin, je note le score très encourageant qu’obtiendrait la gauche, en partie rassemblée.  Tout cela me semble positif et encourageant.
Pour autant, les municipales restent des élections très délicates. Et il faut réunir beaucoup de conditions pour se lancer dans une telle bataille (au plan local, régional et national). Parmi celles-ci, le rassemblement des forces de progrès est primordial. Sans union point de salut. Au travail donc !

Publicités

Une réflexion sur “Le défi

  1. Damien, tu sais que nous sommes nombreux à travailler à cette union. Elle est à notre portée, ta candidature favorisera notre travail. Amitiés, Christophe Geneix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s