Damien Alary


Poster un commentaire

Camp de Rivesaltes, le Mémorial présent

Voici le discours que j’ai prononcé lors de l’inauguration du Mémorial du Camp de Rivesaltes vendredi 16 octobre 2015.

« Ici, ont vécu dans des baraquements d’infortune, ici ont survécu ou parfois se sont éteints, dans des habitations de fortune, des enfants, des femmes et des hommes.

Ils étaient indésirables, ils étaient rejetés. Rien ne les prédestinait à connaître le même sort ; survivre au camp JOFFRE dans l’humiliation, ou y mourir dans le dénuement. Pour ces enfants, ces femmes et ces hommes, à Rivesaltes :

Là, finit le monde, celui du combat des Républicains Espagnols contre l’autoritarisme et le fascisme ;

Là, finit le monde, celui de la dignité du peuple juif qui pensait que l’errance se terminerait un jour ;

Là, finit le monde, celui de la liberté du peuple tzigane, celui de la différence, nomades sur les routes et les chemins au détour des saisons et des rencontres ;

Là, finit le monde, celui de l’espérance des familles de Harkis, de vivre Français sur leur terre natale, au village, dans les montagnes ou les déserts.

Lire la suite

Publicités